The contents of this site, including all images, text and videos may not be reproduced without permission.
© 2019

Dans une pratique photographique qui s’arrime avec celle de l’installation, Mathieu Grenier propose pour son exposition à Plein sud des œuvres qui se dissocient du support et du cadre de présentation usuellement rattachés à la photographie traditionnelle. Ses images, dont le sujet est lié à l’architecture, aux dispositifs de captation et de monstration ainsi qu’aux espaces d’exposition, s’éloignent de leurs aspects documentaire et narratif pour aller vers un langage sur la typologie des images et leurs modes de présentation. Elles sortent de leur simple accrochage par suspension au mur pour occuper un espace davantage sculptural, un volume qui leur imprègne une dimension et une présence tout à la fois physiques et poétiques.

L’effort de Mathieu Grenier porte également sur l’ajout d’indices qui lui permettront d’aviver les images. À cet effet, et afin de donner aux œuvres une texture et plus de matérialité, Grenier utilise différentes techniques telles que l’impression UV sur aluminium ou encore la numérisation de photos Polaroid SX-70 qui sont par la suite agrandies jusqu’à rejoindre la hauteur des murs de la galerie et imprimées sur un vinyle autocollant. Les sensations tactiles et physiques associées à l’utilisation de ces procédés procurent une spatialité distinctement tangible, alors que l’artiste propose simultanément des grilles qui permettent de redisposer les images dans l’espace de présentation. Ces grilles en métal, qui font à la fois office de cadre, de support et de composante structurelle, créent un rythme pour le regard et deviennent ainsi des éléments unificateurs. Disposées dans le lieu de façon à donner une multiplicité de points de vue, les grilles insufflent du dynamisme à l’espace où déambule le visiteur ainsi qu’à celui occupé par les images. Dans une esthétique « émancipée » de la photographie, les œuvres de l’artiste ouvrent des zones de sensibilité et de contemplation. Elles nous amènent à repenser notre façon de voir les images et actualisent notre regard sur la pratique photographique.